Enseignants pour Tous: l'éducation inclusive pour les enfants handicapés

Ingrid Lewis

De nombreux pays n'ont pas assez d'enseignants bien préparés et motivés. Cela a un impact sur l'inscription, la participation et la réussite de tous les enfants, mais peut être particulièrement préjudiciable à l'instruction des enfants de groupes marginalisés. Les enseignants manquent souvent de formation ou de soutien pour enseigner aux enfants handicapés. Ici, Ingrid résume des voies essentielles pour mieux préparer des enseignants classiques à des classes diversifiées.

Les standards nationaux pour la formation des enseignants varient considérablement d'un pays à l'autre, et sont souvent inadéquats. La formation d'enseignants pour les enseignants classiques apporte rarement la confiance, la connaissance et les compétences pour vraiment soutenir les élèves handicapés. Une recherche récente1 a mis en lumière cinq stratégies clés pour améliorer la situation. Chaque pays mettra un accent différent sur ces domaines pour convenir au caractère unique de leur contexte.

1. Les législateurs et les formateurs d'enseignants ont besoin de comprendre l'éducation inclusive
Ceux qui établissent et mettent en œuvre des politiques concernant l'éducation et la formation des enseignants ont besoin d'une solide compréhension de l'éducation inclusive pour promouvoir l'inclusion dans tous les aspects du travail éducatif.

Les législateurs et les formateurs d'enseignants ont besoin de:

Pour que les législateurs et formateurs d'enseignants atteignent le niveau de compréhension nécessaire, des efforts de plaidoyer et de sensibilisation doivent présenter des messages clairs et cohérents sur les points mentionnés ci-dessus. Il devrait y avoir une formation et un soutien de suivi (incluant des visites régulières aux écoles et des projets d'éducation inclusive) pour que les législateurs et formateurs continuent d'apprendre et continuent d'améliorer la formation initiale et le soutien continu qu'ils conçoivent pour les enseignants.

2. L'éducation inclusive devrait être intégrée à toute formation d'enseignants
L'éducation inclusive passe par tous les aspects de l'éducation, chaque enseignant devrait donc apprendre à rendre l'éducation plus inclusive. Cela veut dire apprendre à améliorer la présence, la participation et la réussite de tous les élèves, et à soutenir l'inclusion des élèves handicapés en particulier.

Les enseignants ont besoin d'adopter l'éducation inclusive dès le premier jour de leur formation, pour que ce soit vu comme une partie constitutive de leur travail. Les enseignants en activité ont aussi besoin de participer au développement professionnel continu pour les aider à réfléchir sans cesse à leurs attitudes et pratiques et à les améliorer. Le développement professionnel peut inclure des cours de formation continue formels ainsi que des opportunités d'apprentissage informelles comme des actions de recherche et des groupes de discussion entre enseignants. Des cours uniques ou en autonomie sur l'éducation inclusive ne sont pas suffisants.

Les actions clés qui doivent être incluses:

3. La formation des enseignants doit équilibrer théorie et pratique
La formation des enseignants a besoin d'apporter un équilibre d'apprentissage sur le concept de l'éducation inclusive, et d'observer et de mettre en pratique ces théories, avec le soutien de collègues expérimentés. La formation des enseignants a besoin d'être pertinente dans le contexte et la culture locale, et d'être bien gérée pour que les nouveaux enseignants formés et les enseignants en formation continue ne se sentent pas submergés. La séparation entre théorie et pratique devrait anticiper les défis de la vie réelle à l'école en même temps qu'elle apporte aux enseignants des savoir-faire pour être des professionnels qui réfléchissent et analysent.

Les options pour ajouter à la formation des enseignants une expérience pratique spécifique au handicap incluent:

Des mécanismes de formation en cascade sont considérés comme un moyen financièrement efficace de faire passer des messages factuels d'un groupe d'enseignants à un autre. Pourtant, souvent, ils ne soutiennent pas les enseignants en formation pour accéder à un apprentissage pratique ou pour partager des expériences, et fournissent rarement un suivi suffisant. De telles approches ont besoin d'être améliorées pour apporter un soutien basé sur l'école, guidé par des enseignants expérimentés, un apprentissage par les pairs, et un suivi de formation régulier.

4. Les personnes handicapées devraient être impliquées dans la formation des enseignants
Il y a un mouvement grandissant qui va vers l'implication de la communauté dans la direction de l'école et son développement. Pour réussir, il doit inclure des représentants de divers groupes, y compris de personnes handicapées. Pourtant, ceux qui sont en général impliqués dans la planification et la gestion de la formation des enseignants ne sont pas handicapés, ou n'ont pas d'expérience directe du travail avec des personnes handicapées. Si la formation des enseignants sur l'inclusion doit être pratique et réaliste, de multiples intervenants, spécialement des personnes handicapées, devraient être impliqués. Les stratégies incluent:

5. Le personnel éducatif a besoin d'être diversifié et représentatif
Pour réussir l'inclusion pour tous les enfants, nous devons observer attentivement ceux qui deviennent enseignants. Des enfants qui sentent que leurs professeurs n'ont rien en commun avec eux, ou ne les comprennent pas, peuvent avoir moins de chances de s'investir dans leur apprentissage et plus de chances d'abandonner l'école sans avoir de qualification. Un personnel éducatif diversifié qui représente les parties hommes et femmes de la communauté, avec et sans handicap, et les groupes ethniques, linguistiques et religieux présents dans la communauté, est donc important.

Les personnes handicapées risquent de devoir faire face à des barrières significatives pour atteindre le niveau d'instruction nécessaire pour devenir formateur d'enseignants. Il faut des politiques flexibles pour les conditions d'inscription à la formation d'enseignants, et/ou la création et le financement de cours de rattrapage pour les personnes à former. L'accessibilité de la formation d'enseignants, en termes de bâtiments, de matériel pédagogique et d'équipement, a aussi besoin d'améliorations et d'investissements.

Les enseignants handicapés peuvent faire face à de la discrimination dans leur recherche d'emploi, soit lors de la sélection, soit venant d'une interdiction directe pour les personnes handicapées de devenir enseignant à cause d'évaluations de santé et d'aptitudes physiques strictes. Ils risquent aussi de faire face à de la discrimination sur le lieu de travail, venant de collègues ou de parents, ou au sein des services de comptabilité et des occasions de développement professionnel. Les règlementations sur l'emploi pour les enseignants doivent être revues et remaniées pour enlever de telles barrières.

Cet article est basé sur un article plus long d'IDDC, rédigé par Ingrid Lewis (EENET) et Sunit Bagree (anciennement à Sightsavers), disponible en ligne sur: http://bit.ly/1glgWuQ

Contact:
Ingrid Lewis, EENET CIC
37 Market Street
Hollingworth
Cheshire, SK14 8NE, UK

 

1 R. Rieser (2013) “Teacher Education for Children with Disabilities. Literature Review”. Préparé pour UNICEF, New York. http://bit.ly/18AGOAi

Reference:
Link: http://www.eenet.org.uk/resources/eenet_newsletter/eer2_french/page16.php
Published in: Enabling Education Review 2_